Et les murs tremblèrent...

Publié le par Boo

Nous sommes en 1909, à Salon-de-Provence, près de Marseille. Il est 09 heures, et en ce matin du 11 juin, les provençaux vaquent déjà à leurs occupations. A 09h19, un grondement sourd se fait entendre. Qui se prolonge, qui enfle, qui assourdit. Dans les maisons, les vaisselles se brisent, des planchers fléchissent, des cloisons s’affaissent. Et d’un coup, une formidable détonation éclate dans l’air. Comme une explosion d’obus.
C’est un tremblement de terre.

 

Tremblement de terre de Salon-de-Provence - 1909


Ce séisme, le plus important que la France ait connu durant le XXème siècle, a fait 46 morts, 250 blessés et de très importants dégâts matériels.

S’il devait avoir lieu aujourd’hui, au même endroit, l’addition serait bien plus lourde : entre 400 et 1000 morts, et quelques 700 millions d’euros de coûts économiques directs.

Et un séisme d'une telle ampleur ce produit en moyenne une fois par siècle en France...
D’où l’importance de se prémunir contre ces colères terrestres.
Évidemment, il n’est pas question d’empêcher un séisme. Même en le demandant très gentiment à madame la Terre.
La seule solution réside dans la prévention. Voilà pourquoi le ministère de l’écologie a lancé, en 2005, le Plan Séisme : un programme national de prévention du risque sismique. Ses objectifs : évaluer le risque zone par zone, et imposer sa prise en compte dans la construction.

Il faudra désormais vivre avec la conscience de ce risque : sur le site planseisme.fr, vous trouverez une carte de zonage du risque. A partir de cette année, la réglementation parasismique évolue : une nouvelle carte de zonage apparaît, ainsi que de nouvelles règles de construction européennes.

séisme

Pour se renseigner et trouver des réponses aux questions que vous vous posez, rendez vous sur le site planseisme.fr. Vous y trouverez entre autre la carte de zonage, un fichier détaillant l’aléa sismique commune par commune, une FAQ, et un lien RSS pour rester informé.




Sur ce, je vous laisse, je vais consolider les attaches de mon hamac. Non parce que ça fait rudement mal au coccyx, de tomber d’un hamac...

 

 

Publié dans Coquillette vagabonde

Commenter cet article

Virginie+et+son+paillasson 31/05/2009 22:01

Te plains pas, une fois je me suis éclaté les deux pouces dans un transat qui s'est refermé (avec mon poids dessus).
Quelle idée d'avoir un hamac...

Boo 04/06/2009 16:03


Ah ben au moins dans un hamac tu peux pas te coincer les doigts !
(tu peux les écraser sous ton propre poids, par contre...)
(après, en fonction de tes gouts, tu optes donc pour le hamac ou le transat :p)


Melle Sam 31/05/2009 18:06

Super intéressant cet article !! c'est clair les seismes ici sont présents dans toutes les têtes... et le pastis aussi (meme si j'aime pas ERK)

Boo 04/06/2009 16:02


Le pastis se boit donc les jours de séisme ? :)
(moi aussi j'ai horreur de ça, ça étonne toujours de la part d'une provençale, mais eurk aussi ;))


Danysworld 30/05/2009 14:06

Je n'avais jamais entendu parlé de ce tremblement de terre en début de siècle et pourtant Salon n'est pas si loin...:) ça fout un peu les chocottes tout ça!!! Le dernier sur Marseille était dans les années 80 me semble t'il, j'étais petite et je me rappelle que l'immeuble où nous habitions avait bien tremblé, certaines fenêtres s'étient même cassées!! Heureusement que nous ne sommes tout de même pas dans une zone à hauts risques!! Merci pour l'info Boo!@++Bizz

Boo 04/06/2009 16:02


Moi non plus je n'en avais pas entendu parler jusqu'à maintenant... Et ma soeur vit à Salon :)
Et oui, ça fait peur... Autant y réfléchir à deux fois quand on choisit son calibre de parpaing pour la future baraque ! :)


Danysworld 30/05/2009 14:05

Je n'avais jamais entendu parlé de ce tremblement de terre en début de siècle et pourtant Salon n'est pas si loin...:) ça fout un peu les chocottes tout ça!!! Le dernier sur Marseille était dans les années 80 me semble t'il, j'étais petite et je me rappelle que l'immeuble où nous habitions avait bien tremblé, certaines fenêtres s'étient même cassées!! Heureusement que nous ne sommes tout de même pas dans une zone à hauts risques!! Merci pour l'info Boo!@++Bizz