Es ou ka palé kréyol ?

Publié le par Boo

Aux Antilles, on parle français.
Evidemment.
Mais aussi, on parle créole.
Et là ça devient franchement plus rigolo. Parce que les créoles, ce sont des langues drôlement imagées, et pleines de bon sens.
Histoire de vous mettre dans le même bain que celui dans lequel je me délecte depuis une semaine (oui je sais, vous me haïssez), je vous propose une petite sélection des mots et expressions créoles rigolotes.
Et pour ne pas froisser personne, on ne mettra pas tous les créoles dans le même panier...


À LA REUNION, ON DIT...

  • L'argent-braguette : les allocations familiales
  • Dégrèner la palissade : marier ses filles
  • Adhérance : adhésion (à un parti)
  • Baiser : frapper. Et l'insulte (gravissime) qui va avec : baise out' momon ! (frappe ta mère)
  • Bonbon la fesse : suppositoire
  • Cabot : petit poisson sautillant dans les rivières. Désigne aussi le sexe masculin (petit, mais frétillant, on saisit bien l'idée !)
  • Cass' l'armoire : mettre ses plus beaux vêtements
  • Couverture-pays : petite amie (mais pas très flatteur pour la petite amie...)
  • La fesse : les filles (en général)
  • Mayé ni dan : le mariage a des dents

ET À LA MARTINIQUE...
  • Djin-djin : cinéma
  • Malfanm : la maîtresse (pas l'instit hein...)
  • Malkaka : la diarrhée
  • Matador : la femme coquette et dominatrice
  • Bête-Longue : le serpent
  • Cric ! Crac ! : « il était une fois »
  • Bondyé lévé, dyab pran plass : Quand Dieu se lève, le diable prend sa place
  • Avan tiraj, tout lôtri bel : Avant le tirage, toutes les loteries sont belles > L'espoir fait vivre
  • Bouch' a-y pa ni dimanch' : Sa bouche n'a pas de dimanche > C'est une pipelette
  • Cé kan ven ka vanté ou ka ouè kiou poul' : C'est lorsque le vent souffle que l'on voit le cul de la poule > On découvre les défauts des gens dans certaines circonstances
  • Frékenté chyen, ou ka trapé pis : A fréquenter les chiens, on finit par attraper leurs puces
  • I piti, mé kaka-ï gwo : Il est petit mais son caca est gros > Il ne faut pas se fier aux apparences
  • Kekett' pa ka palé, boudin bava : Le vagin est muet mais le ventre est bavard > Les actes cachés ont des conséquences visibles
  • Tété doubout, cé pou an tan : Les seins qui tiennent droit ne durent qu'un temps

Un bon sens certain, n'est-ce-pas ?

François Cauvin - Manicou
Peinture : François Cauvin, Manicou, 2007. Acrylique sur toile
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FaFa 17/03/2009 20:42

Moi l'est contente qué ou aime créole !!
Moi l'est jalouse !!

Ness 16/03/2009 18:57

C'est succulent comme langage. Quelle imagination!

Futile 16/03/2009 13:57

Elles sont géniale ces expressions. J'adore "Bonbon la fesse".

La papote 16/03/2009 09:56

Ah, je connaissais le réunionais mais pas le martiniquais...