La fois où j'ai voulu faire ma diva

Publié le par Boo

Ingres - Le Bain turc
Dans l’ensemble, je suis plutôt une fille simple. Sans trop de chichis. Nature confiture.
Pas fashion victime ni accro au coiffeur, pas trop "réception de monsieur l’ambassadeur", assez peu intéressée par les vernissages chics, très peu portée sur les restos triples étoiles et autres caprices de princesse. Bref, une fille normale quoi (enfin il me semble).

Et pis des fois, je me laisse surprendre par des envies de mise en scène, de luxe, de "comme dans un film de Sofia Coppola". Pour compenser, j’imagine.

Hier au soir, j'ai eu envie de me la péter "diva dans son bain". Mon chéri allait bientôt rentrer du boulot, ça serait pas mal qu’il me trouve alanguie dans une baignoire customisée façon "contes des milles et une nuit".

Bon si je veux qu'il m'y trouve à point, faut que j'me dépêche ! Je lance une petite playlist bien sympa sur mon PC, bien fort pour qu'on puisse l'entendre depuis la salle de bain qui est à l'étage, je ferme la porte d’entrée à clefs (il a les siennes, et entre l'eau qui coule et la musique, n'importe qui pourrait vider mon appart' sans que je n'entende rien du tout) et grimpe à la salle de bain.Nancy Pena - Toilette de chat

Hop, je fais couler l'eau, j’y vide un litre de bain moussant, des perles qui sentent bon, un peu de sel aussi pour faire bien. J’allume environ 26 bougies que je place artistiquement tout autour de ma baignoire, j’éteins la lumière... L’effet est prometteur.

Il est 17h45, en principe mon chéri est parti du boulot depuis un quart d’heure, il va arriver d’une minute à l’autre. Il est temps de me plonger dans les bulles du bonheur...

18h - Il a du décoller un peu plus tard du boulot, c’est pas grave, c’est quand même agréable de patienter dans un bon bain chaud et parfumé.

18h10 - Les grattements de Saucisse commencent un peu à me saouler. Elle ne supporte pas que je ferme la porte de la salle de bain. Parce que Saucisse, en plus d’être un tantinet boulimique, se paie aussi le luxe d'être carrément potomaniaque. Si y’a un filet d’eau qui coule dans la maison, elle rapplique plus vite que Chronopost pour venir coller la patte dessous (un autre jour, je vous raconterai ce qu’elle fait si je ne ferme pas la porte quand je prends un bain, vous comprendrez...). Je me concentre sur la musique et laisse gratter Saucisse.

18h20 - Bon, c'est que je commence à friper un peu dans mon bain moi. D’ici que j’en sorte j’aurai les mains d’Annie Cordy. Plus sexy tu meures.

18h30 - Mon bain a bien perdu 10 degré, et ma playlist en est à sa troisième boucle. Il faut bien avouer que je commence à en avoir un tout petit peu marre de faire trempette. Non parce que le trip diva ça me plait bien, de temps en temps, mais quand les choses ne se passent pas exactement comme j’avais prévu, j’ai tendance à me transformer en mère Ténardier. On commence à s’éloigner un tantinet de la Vénus au bain, là...

18h40 - Quand je respire, ça fait de la buée. Mon bain est gelé, la mousse de surface s’est muée en icebergs à moitié morts. Même Saucisse, lassée, a arrêté de gratter. Je suis dans le noir, rapport aux bougies qui ont depuis longtemps disparues dans leur propre cire, j’ai froid et je suis furax.

Je sors du bain et enfile un peignoir. Saucisse est lovée contre la porte de la salle de bain et me lance le regard indigné de la petite fille qu’on a laissé mourir seule dans la neige avec ses trois pauvres allumettes. Mais je suis pas d’humeur.

Le téléhone...

Alors là ! Si c’est lui pour me prévenir qu’il sera en retard, ça va être la fête du slip ! J’ai déjà deux trois répliques au bord des lèvres, tu parles, ça fait juste 1h que je répète...

Je descends les escaliers quatre à quatre pour choper le téléphone.
- Allo !
- Boo ! Mais qu’est ce que...
- Excuse-moi, t’appelais peut-être pour me prévenir que t’aurais du retard ? Et genre t’as pas un peu de retard pour prévenir du retard, non ? T’as vu l’heure ? Tu t’en bats les couilles que y’a des gens qui t’attendent ? Tu crois que quoi, que je suis à ta disposition ? Tu veux me prévenir de quoi, que t’arrives dans 5 minutes alors que moi ça fait une heure que je poireaute ? C’est pour ça que t’appelles ?
- Euh non, j’appelle juste pour que tu lèves ta clef de la porte et que je puisse y mettre la mienne, de l’extérieur. Ca fait 1h que je suis à la porte et que je tambourine…


Illustration : Toilette de chat par Nancy Pena pour laFraise.com
i_bug_fck

Publié dans La fois où...

Commenter cet article

callie 03/11/2008 10:19

la chute est fantastique ! tu as du avoir un moment de solitude après non ? :)

Boo 04/11/2008 11:15


Euh, dans un premier temps, le moment de solitude c'est lui qui l'a eu, peuchère...
Moi j'ai surtout appris à ne plus laisser la clef sur la porte... ;)


giskette 25/05/2008 07:57

alors là je pleureeeeeeeeeeeee ! j'aurais jamais due cliquer sur le lien ...quoi que moi j'ai fait ma Diva aussi avec bougies et tout le toutim...mais les bougies ont foutu le feu au rideau plastifié de belle-môman et chéri chéri à pô apprécier ....je retenterais sans bougies na ;-)
merci pour ce pur moment de rire !!

Boo 26/05/2008 00:17


Argh, oui y'a double danger pour le scénario Diva, si on ajoute l'option bougies :) Tu fais fort quand même, moi j'en ai cramé des choses, mais des rideaux de douche, jamais ;)


Un écrivain qui écrit 18/02/2008 12:06

Sébastien Cauchois vous livre son enfance après des années de maltraitance. Il vous livre son vécu poignant, se libère, s'exprime et vous emporte dans un monde hors du commun, proche de la barbarie. Il vous y dévoile ses plus grands secrets. A vous, simplement d'accepter le pacte de départ pour entrer dans une vie aux périples multiples. Peut être arriverez-vous à vous reconnaître dans cette oeuvre?
Venez découvrir son oeuvre sur thebookedition.com (A quelques pas de l'enfance)
merci de votre collaboration

Petite Fée 08/02/2008 15:14

Alors là excellent! tu m'as fais mourrir de rire devant mon écran! Je crois que je n'aurais pas fait mieux!!

Boo 13/02/2008 09:27

Le malheur des uns.... ;)

Riff 29/01/2008 12:58

misère! :D
c'est toujours aussi génial à lire, les malheurs de Boo!^^