Adieu

Publié le par Boo

Neuf ans qu’elle était ma meilleure amie. Neuf ans qu’on ne se quittait plus. Fac, boulot, maison,  Corse, Bretagne, Cantal, elle m’a suivi partout. Neuf ans qu’elle était ma plus fidèle bonne fée, toujours prête au petit geste beauté, au dernier moment, au feu rouge, dans l’ascenseur, aux toilettes même. Neuf ans qu’elle ne quittait pas mon sac, tranquillement vautrée entre le stylo feutre et le portable.
C'était un modèle de compétition, avec tête incurvée et anti-dérapant sur le manche.

Mais hier, au check-in bagages de l’aéroport, le monsieur pas drôle ne l’a pas entendu de cette oreille. Il n’a pas dit un mot. Il a froncé le sourcil gauche. Et dans son œil sans pitié, j’ai lu tout le mal qu’il pensait d’elle.
Egorgement de pilote. Prise d’otage d’hôtesse de l’air. Arme blanche. Objet dangereux.
Il m’a montré le container. Son sourcil ne faiblissait pas.

Adieu, jolie pince à épiler. Tu manques déjà à mes gambettes…

(depuis l'aéroport de Fort-de-France)

Publié dans Brève brève

Commenter cet article

Le Chat 10/04/2009 19:33

hé hé ça m'étais arrivé aussi... du coup j'avais cherché une enveloppe et me l'étais postée !

La Brune 31/03/2009 11:34

Très bon ! Mais une pince à épiler quand même... Parfois ils laissent passer des trucs sans doute parce qu'ils pensent au dernier match de foot ou à ce qu'ils vont manger ce midi, et parfois ils te vident le sac à main de touts les choses inoffensives qu'il contient.

joisitude 19/03/2009 12:20

ha j'ai bien rigolé ^^

La Papote 13/03/2009 09:35

T'a-t'il laissé le temps de lui dire au revoir correctement au moins ?

Miss Zen 12/03/2009 22:01

Quel salaud ! Je les trouve particulierement frustres les mecs de la securite