La fois où le monsieur de l'assurance auto a toqué à ma porte

Publié le par Boo

Hier, ça a fait *toc toc* à ma porte.
Chic, un colis ! j’me suis dit.

J’ai ouvert, mais ça n’était pas un colis. C’était un monsieur en costume avec attaché-case et plaquette sous le bras.
Ppppf, encore un vendeur d’aspirateur, je me suis dit dans ma tête.

Mais j’ai quand même fait un grand sourire :

- Oui ?
- Bonjour Madame ! Me permettez-vous de vous solliciter 10 minutes le temps de vous présenter notre produit ? il a dit très vite comme si c’était son mantra quotidien.
- J’aime pas passer l’aspirateur, je lui ai dit très vite aussi.
- Pardon ?
- J’aime pas passer l’aspirateur... ni commander mes surgelés par correspondance. Et je ne veux pas signer de virement mensuel pour GreenPeace, ni pour la Croix Rouge, et j’ai résilié y’a 10 ans mon abonnement FranceLoisirs et cette décision est irrévocable (là j’ai mimé le geste d’éteindre une torche avec un capuchon mais je crois pas qu’il ait compris).
- Ah oui bien sûr, il a fait quand  même, mais euh... moi je voulais juste vous parler d’un contrat d’assurance auto.
- Ah ? Mais j’ai déjà une voiture, merci.
- Tant mieux, c’est beaucoup plus pratique quand on veut l'assurer, il a fait en souriant (et là je l’ai un peu suspecté de se foutre de ma gueule).
- Et j’ai déjà une assurance aussi, d’ailleurs ça me coûte pleins de sous mais je crois que c’est obligatoire...
- Tout à fait madame ! Et justement, permettez-moi de vous parler de Direct Assurance ! Nous sommes des assureurs en ligne (sans agence, donc) et nous aimerions juste vous faire faire un devis afin que vous le compariez à votre assurance actuelle, et nous sommes sûrs qu’il sera bien moins cher !
- Ah bon ? j’ai demandé. Comment c’est possible ? Ils paient leurs commerciaux au rabais, chez Direct Assurance ? j’ai dit un peu méchamment en jetant un coup d’œil à ses pompes grifouillées sur le bout.
- Euh... non pas du tout, il a balbutié en tortillant ses pieds. J’ai juste un labrador mangeur de chaussures à la maison... Voilà voilà.... Enfin bref, je vous propose de comparer nos devis, et s’il s’avère que nous sommes moins chers, nous aimerions que vous en parliez autour de vous...
- Ah ! j’ai crié (il a eu un peu peur). Mais qui vous dit que j’aime discuter assurance de voiture avec mes potes, hein ?
- Hé bien, avec vos "potes" (il a mis le mot entre guillemets avec ses doigts, c’était un peu humiliant), je ne sais pas, mais nos services de renseignements généraux nous confirment que vous êtes l’auteure d’un blog où vous pourriez relayer cette... bonne affaire, voyez-vous...
- Ah ! j’ai re-crié, juste pour le plaisir de le voir re-sursauter. Mais qui vous dit que mes lecteurs s’intéressent aux contrats auto, hein ? Ils le savent ça, vos services GIGN ?
- Hé bien, nous tablons sur le fait que les personnes qui vous lisent ont vraisemblablement, en plus d’un ordinateur et d’une connexion internet, une voiture. Et qui dit voiture dit assurance, n’est ce pas...
- Moui, c’est possible. Et j’y gagne quoi, moi ?
- Hé bien c’est là que ça devient intéressant pour vous. En plus de constater que, très certainement, vous payeriez moins cher en passant chez Direct Assurance, vous toucherez aussi une substantielle somme qui vous permettrait par exemple d’acheter... ce petit ensemble boxer/soutien-gorge corbeille que vous avez repéré la semaine dernière, hors solde.
- Vos services sont très actifs dites moi, j’ai dit en rougissant.
- N’est ce pas ? il a fait en papillotant en peu des paupières. Laissez-moi vous dire qu’il vous allait très bien en cabine.
- Vous vous égarez Hector !
- Excusez-moi... Puis-je... ? il a demandé en montrant l’intérieur de ma maison, vu qu’il avait toujours le pied dans la porte et que dehors ça caillait.


J’ai réfléchi très vite, j’ai repensé à ce petit ensemble, et j’ai pris ma décision : je l’ai laissé entrer.
 
On a rempli le devis d'assurance en ligne. Enfin surtout moi. J’ai répondu aux questions les plus indiscrètes, comme l’âge de ma petite Twingo (qui est très vieille et très complexée), et ça a donné ça :




- Alors ? a demandé Hector
- Alors c’est cher ! j’ai dit, en pensant qu’avec 210€, je pourrais me payer un aller retour à Rome (aaaah, Rome, ses gelati, ses spaghettis caccio e pepe !)
- C’est plus cher que votre assurance actuelle ? il m’a demandé avec l’air surpris. Parce que si c’est le cas, et si vous étiez client chez nous, nous vous rembourserions jusqu’à deux fois la différence ! Combien vous payez actuellement ?
- Ah... euh... je sais pas... Attendez
.

J’ai filé dans mon placard à classeurs. J’ai farfouillé un quart d’heure (j’ai retrouvé la garantie de ma bouilloire électrique, ça tombe bien elle vient de rendre l’âme et toute son eau !), et j’ai fini par mettre la main sur mon contrat auto.

- 310€ ! Je paie actuellement 310€ ! Je ne m'en souvenais plus. J'étais offusquée.
 
Il a sorti sa calculette, il a pianoté, et il a fait :
- 33% !
- Pardon ?
- 33%, c’est ce que vous économiseriez en passant par DirectAssurance.

Mais moi je m’en fous des pourcentages. Les pourcentages, c’est pour faire genre.
Moi ce que je vois, c’est que tous les ans, je pourrais économiser 100€ (oui parce que j’ai beau être nulle en calcul mental, 310-210 c’est quand même assez facile). Et 100€, ça équivaut exactement à quatre jours de skis dans une grande station, 1 an de café, 22 packs de croquettes pour Saucisse, 5 mois et demi d’abonnement de téléphone portable ou 102 kg de spaghettis.
Autrement dit, c’est pas rien.

- Alors ? a redemandé Hector, et il avait l’air pas peu fier de lui.
- Alors c’est 22 packs de croquettes quand même ! Merde ! j’ai dit parce que justement à ce moment-là, Saucisse braillait devant sa gamelle vide.
- Euh oui je vois, il a fait en levant un sourcil et pas l’autre (signe qu'il ne voyait rien du tout et faisait semblant de faire semblant). Bon et bien... je vous laisse méditer là-dessus alors. Au revoir et bon shopping. Et puis il a cru bon d’ajouter : je serai vous, j’opterai plutôt pour le modèle Suzy. Les couleurs vous vont mieux au teint.

J’ai fermé la porte sur son clin d’œil, et je suis revenue à mon devis.
Ben merde, 100€ de différence quand même !
Ca vaudrait peut-être la peine que je me bouge la couenne jusqu’à mon agence pour leur rendre ma lettre de démission.
En plus de ça, le conseiller de mon agence, c’est un gros lourd à lunettes qui me parle toujours de clauses et de franchise, mais jamais de lingerie.
C’est honteux !


Publié dans La fois où...

Commenter cet article

Poucecaillou 03/02/2009 22:47

Très bon article sponsorisé ;)

Boo 04/02/2009 12:07


Merci :)
Ca me donne des idées pour les prochains (sponsorisés).


Sosso 01/02/2009 21:09

Et l'histoire ne dit pas combien de remise tu auras pour avoir écrit un article dessus ;-)

Boo 04/02/2009 12:05


Ah, ça Hector ne m'en a pas parlé !
Je crois que l'ensemble soutif/boxer lui semble une déjà assez bonne offre ;)


Touwity 31/01/2009 16:29

J'aime toujours autant tes articles sponsorisés.
Et alors, ça a donné quoi pour ton ensemble de lingerie? Acheté or not acheté?

Boo 04/02/2009 11:56


Acheté ma biquette !
Même si les sous sont encore loins d'etre dans ma poche :p


Pychoux 30/01/2009 14:43

J'aime bien le principe de l'article sponsorisé humoristique. Mais franchement les assurances, c'est un peu mon "chat noir".
Direct assurance n'est pas cher, mais surtout parce qu'ils proposent des franchises de fous, des délais de remboursement dingues et merci pour arriver à les joindre au téléphone (seul moyen). Pas moyen de leur faire rembourser la différence si on trouve moins cher ailleurs parce qu'ils se justifient en disant que l'on n'est pas totalement à iso-prestation.
C'est le cas pour beaucoup de société de service, mais j'aime pas les assureurs!
Au fait, j'espère au moins qu'ils te l'ont offerte l'année d'assurance de ta twingo à 210€ !!!

Boo 04/02/2009 11:54


Je me suis pas encore bougée la couenne jusqu'à la Maaf (mon assureur actuel). Je vais un peu mieux me renseigner sur la qualité du service de DA (je redoute un peu le côté "pas d'agence", si ya un
truc que je déteste, c bien de poireauter 3heures au téléphone !)


mellesam 30/01/2009 13:42

excellent excellent, mais c'est une situation réelle ?

Boo 04/02/2009 11:51


Pense-tu ;)
C'est une situation... virtuelle :)