C'est une frangine porto-ricaine

Publié le par Boo


J’adore danser.
Dès que l’occasion se présente, mariage, boîte de nuit ou même au milieu du salon à la maison, je danse.
Je danse même sous la douche, mais ça noie un peu ma salle de bain et ça fait peur à Saucisse (Saucisse n'est jamais loin d'un endroit où l'eau coule).

Vraiment, j’adore danser.
Mais par contre, je danse comme un pied !


Ce week-end, à une soirée, alors que j’étais tiraillée entre mon élan naturel vers la piste et la retenue complexée du vilain petit canard au milieu du lac des cygnes, j’ai pris une grande décision : j’allais apprendre à danser.

Et tant qu’à faire, danser sur un rythme qui me plaît : la salsa.

Hier, c’était mon premier cours de salsa. Enfin, notre premier cours. Parce que j’ai réussi à entraîner mon chéri dans cette galère (oui je suis rusée et maligne comme le teckel à poil ras).
 
De cette première expérience, je tire trois conclusions :
  • Prendre un cours de salsa n’ôte aucun complexe : imaginez-vous en train de vous déhancher à côté de la prof de danse (bombe latine, les reins cambrés au bon endroit et le feu dans le sang, ça va sans dire) : ce n’est plus dans la peau du vilain petit canard qui vous vous voyez, là, mais plutôt dans celle d’un insignifiant asticot souffreteux et épileptique.
  • Pour une fille célibataire, s’inscrire à un cours de salsa pour rencontrer l’âme sœur s’avèrera être un très mauvais calcul : 75% des participants sont des filles. Et les trois quart de ces filles n'ont absolument rien du vilain petit canard. On serait même plutôt dans le trip belettes sous acides, vous voyez ? La grâce du cougar, l'élégance du papillon, l'appétit de la chatte en chaleur. Quant aux 25% de mecs, inutile de préciser que la grande majorité d’entres eux sont là juste parce qu'ils ont pigés le truc, et sont passablement mort-de-faim. Reste donc environ... un mec normal et potable. Le mien.
  • D’où la terrible et ultime conclusion : pour une fille maquée, s'inscrire avec son mari à un cours de salsa n’était pas forcément la meilleure idée qui soit... La répartition des sexes étant ce qu’elle est, les cavaliers tournent, fatalement. Et regarder son mari danser collé-serré avec une bombasse déchaînée pendant que vous attendez sagement sur le bord de la piste est... comment dire... une expérience enrichissante. De celles qui vous font penser "là, j'aurais p'tet pas dû", avant de vous souvenir qu'en plus, vous avez payé, pour ça.

Publié dans La fois où...

Commenter cet article

Poucecaillou 30/10/2008 21:33

Et bien finalement je ne vais peut-être pas m'y mettre alors !

Boo 01/11/2008 03:54


En vrai : c'est génial :)
Abstraction faite du décor :p


Touwity 30/10/2008 17:43

Oulà! J'aurai pas "suporté" que mon chéry change de partenaire en dansant collé/serré!
Jalouse moi?
Euh non!

Boo 31/10/2008 01:24


C'est dur de lutter contre sa jalousie !!!!
Argh, ça craint meme...
j'ai comme l'impression que ça se voit, quand je suis scotché dans mon coin à flinguer du regard la partenaire de la minute...


sounie 30/10/2008 00:08

excellent , j'ai bien ri ! et dire que je n'arrete pas de harceler mon homme pour y aller, je vais vite changer d'avis et rester à ma danse entre filles !!!!!
tres jolie bannière, j'adore ces petits montages !!

Boo 31/10/2008 01:19


Merci !
J'ai passé 107 ans à  la faire, mais je crois que je vais m'y recoller très prochainement :)


missJulie 29/10/2008 16:31

Trés drôle ta note...

Quand ton mari réclamera d'aller au cours de salsa 7 jours sur 7, il s'ra grand temps de t"inscrire plutôt à des cours de canevas...;-)

Boo 31/10/2008 01:18


Ah merde, je trouvais ça louche aussi, qu'il se languisse le prochain cours...


Clyne 29/10/2008 15:09

J'ai tenté de le traîner en cours de salsa pour justement ne pas avoir à danser avec des vieux libidineux mais ça n'a pas marché et puis j'avais pas capté que dans la salsa cubaine on change tout le temps de partenaire !!

Au final j'y suis allée toute seule pendant 1 an, j'ai dû toucher des gens aux mains moites, avec 2 pieds gauches, qui puaient la transpi... et aussi quelques uns qui dansaient bien heureusement !

Et au final ça ne me sert à rien car je ne sort pas plus qu'avant en soirées salsa et comme Monsieur ne sait toujours pas danser... :D

Boo 31/10/2008 01:14


Ahum...
Et sinon un autre témoignage pour m'encourager, nan ? Quelqu'un ? Personne ?

M'en fous, j'apprendrai la salsa, coute que coute, même si je dois danser collé-serré avec des vieux moites morts-de-faim !
Nan mais !