Le coup de poker

Publié le par Boo



Un soir que j’étais encore à bord de mon bateau, ayant abandonné sans scrupules mon petit mari tout neuf, je reçois son coup de fil quotidien...

- Allô Boo ? Je t’appelle en vitesse, là je file chez mon lead, on fait une soirée poker !
- Ah ! Ben y’en a qui s’embêtent pas quand les souris cuisinent hein... Bon mais poker poker ou poker pour de faux ?
- Non poker poker.
- Tu vas miser beaucoup ?
- La mise sera dans les 5€ ou 10€ je pense, t’affole pas.
- Ah ok. Bon finis pas à poil et embarque pas ton chéquier hein.
- T’inquiète poulette, ton mari c’est pas un flambeur mais il va faire péter la banque quand même !

Mouais.
C’est bien ce qui m’inquiète.

Le lendemain matin, 9h :

- Alors ça c’est bien passé ta soirée poker ?
- Ouais c’était sympa, ça s’est fini à 2h du mat’ par contre, j’suis vanné.
- T’as gagné ?
- Ben oui, au début. Et puis du coup je me suis peut-être un peu emballé... et j’ai fini à poil.
- M’étonne pas ça... Bon t’as pas misé le chat quand même ?
- Meuh non t’inquiète pas. Elle vaut rien ta Saucisse, ça m’aurait pas fait un tour !
- tss tss

Une heure plus tard :

- Allo Madame Boo ?
- Oui ?
- Bonjour, Arnaud Kermosh, votre conseiller Crédit Mutuel
- Euh. Oui ?
- Nous avons un problème sur votre compte joint.
- Ah bon ?
- Oui nous venons d’y débiter un chèque de 15.000€. Or votre approvisionnement était de 300€, vous êtes donc à découvert de 14.700€.
- C’est une blague ?
- Malheureusement non. Avez-vous signé un chèque de 15.000€ récemment ?
- Moi non mais attendez, je vous rappelle !


- Allo chéri ?
- Ah coucou Boo !
- Je demande le divorce.
- Pardon ?
- T’as misé combien hier au poker exactement ?
- 10€, pourquoi ? Tu sais, un divorce ça va nous couter un peu plus cher que ça...
- Plus cher que 15000€ tu crois ?
- Mmmm, non quand même pas. Un problème ?
- On a un chèque de 15.000€ qui vient d’être débité sur notre compte.
- Ah bon ? Tiens c’est marrant ça.
- Le mot que tu cherchais, ce n’était pas « marrant », c’était « flippant ».
- Ah oui pardon. C’est flippant.
- Tu as le temps de passer fissa à l’agence pour égorger le banquier en direct, ou tu préfères que je m’en occupe par téléphone ?
- Mmm, vas-y occupe-t-en, j’ai mis un t-shirt blanc aujourd’hui.


- Allô Monsieur le banquier ?
- Madame Boo ! Alors ?
- Alors c’était rigolo comme blagounette, si si ça m’a bien fait rire, mais les meilleures sont les plus courtes : maintenant ça serait bien que vous trouviez le propriétaire de la couille dans le potage.
- Pardon ?
- On a pas signé de chèque de 15.000€, on n’a pas perdu de chéquier, on ne s’est pas fait voler notre sac récemment, donc y’a une erreur qui vient de chez vous. Cherchez.


- Allo Madame Boo ? Arnaud Kermosh, Crédit Mutuel, à l’appareil.
- Je suis toute ouïe.
- Hé bien vous allez rire...
- J’ai des doutes.
- Euh oui donc, en fait, c’était bien une erreur de notre part. Figurez-vous que par un hasard incroyable, vous avez le même numéro de compte qu’un gros client de notre agence, à un chiffre près. Client qui donc a signé un chèque de 15.000€ la semaine dernière, qui a été par erreur débité sur votre compte à vous. Voilà ! On va rétablir les choses très vite, ne vous inquiétez pas.


Deux petites choses me chagrinent, tout de même, dans cette histoire : d’une, pourquoi les chèques que je signe moi n’ont jamais été débité chez le voisin ? Non parce que ça serait pas mal, quelque part. Disons que certaines fins de mois, ça m’arrangerait même carrément.
De deux... j’ai comme la sensation que jamais, au grand jamais, un gros virement en faveur de ce client jumeau n’arrivera sur mon compte...

Y'a d'la chance que pour la racaille.
Et ce gros client, je suis sûre que c'était Paulo mon plombier. Ou Gégé mon garagiste.
Y'a d'la chance que pour la vermine.


Publié dans La fois où...

Commenter cet article

Sosso 17/10/2008 23:24

Et qui te dit que ce n'est pas maritoutneuf qui a graissé la patte du banquier (un copain de poker à lui) pour te faire croire à une erreur hein? ;-)

Non? Bon d'accord, je sors!

Boo 21/10/2008 01:34


Tu es pour la paix des ménages je vois...


Touwity 17/10/2008 22:00

C'est une histoire vraie?
Ben dis-donc, sont pas très doués les banquiers!

Boo 21/10/2008 01:36


100% vraie !
La seule chose sur laquelle j'ai exagéré, dans cette histoire, c'est sur la nonchalance des dialogues : bizarrement, j'étais pas super détendue du string, au téléphone... (surtout qu'en parallèle
j'avais un repas pour 15 personnes à gérer !)
Ah, et aussi, petite cerise sur le gateau : ils ont mis tout de même 10 jours à nous les revirer, ces 15000€. Stressant :)


Melly 17/10/2008 20:55

T'as une dent contre ton plombier et ton garagiste ?

Boo 21/10/2008 01:37


Oui : anecdotes-coquillettes.over-blog.fr/article-23646933.html
:D


Blandine 17/10/2008 19:29

Il m'est arrivé une mésaventure de ce genre il y a quelques mois... Mais moi j'avais reçu 2000 euros de je ne sait ou alors que c'était mon frère qui devait les avoir... Il s'était aussi trompé d'un chiffre...

Comme quoi on peut faire confiance à personne... Même pas à son banquier!

Boo 21/10/2008 01:38


je dirai même : surtout pas à son banquier ! :)


Mlle Figolu 17/10/2008 12:16

Oh put**** l'angoisse !
Mon banquier me fait un coup pareil ... je crois que je meurs !
Punaise ils ne sont quand même pas très comment dire ... "rigoureux", Non ?
Vive le crédit mutuel ! :D

Boo 21/10/2008 01:39


Allez, soyons honnête : c'est la première fois qu'on a un souci avec eux, tout de même.
M'enfin pour une première ils ont frappés fort :)