Les disparus de la Réserve Scandola

Publié le par Boo

Mardi 12 août

Nous quittons Galéria pour nous promener le long des côtes de la réserve de Scandola. Ici, tout est préservé et la pêche interdite. Rapidement, nous trouvons le petit mouillage de rêve au creux de la baie d’Elbo : une crique de falaises rouges plongeant dans le bleu profond des eaux corses. Un petit tour en masque nous confirme ce que nous redoutions : le poisson doit avoir le même guide de navigation que nous, et semble parfaitement au courant qu’ici, il ne craint rien. Nous nous faisons nargué par des sars énormes, tranquilles pépères, apparemment persuadés que personne n’osera dégainer le harpon dans ces eaux protégées.
Bon, nous ne sommes pas des sagouins, nous n’osons pas.
Et puis, il faut dire, nous avons encore de la chermoulâ plein la glacière.
Nous commençons d’ailleurs un peu à fantasmer sur des photos de saucissons corses, fromages de brebis et autres produits bien terrestres.

En fin d’après-midi, un zodiac du PNR (Parc Naturel Régional) nous aborde : le mouillage est interdit de nuit dans la baie. Il nous faut donc rebrousser chemin sur 1 ou 2 milles pour aller trouver un autre mouillage abrité face à la petite plage de Focolara.
Il s’agit encore une fois d’une baie accessible seulement par la mer, et nous y sommes seuls au monde. Baignade (hop, une photo en maillot de bain... elle en a des co****es cette Boo quand même !), bronzage, belote, petit pastis bien frais (car préalablement descendu le long d’un bout plombé, il est resté au frais sous l’eau toute l’après-midi), un pain maison cuit au four du bord, un restant de parmesan retrouvé au fond de la glacière : allez, j’vous fait pas un dessin, mais je crois bien qu’on est toujours au paradis.



Mercredi 13 août

C’est pas que le réveil est rude, mais la nuit n’a pas été très reposante : une petite houle nous a balloté dans tous les sens, faisant grincer la chaîne d’ancre et tinter les câbles dans le mât toute la nuit.
Au petit matin, c’est donc 4 grises mines qui émergent de la cabine du gnome... et qui ont l'impression d'avoir été téléportés pendant la nuit sur la plage de Lost.


Malgré la menace d'ours blancs et physicien mégalomane dans les parages, la météo n’étant pas très bonne, nous décidons de garder ce mouillage pour la journée et la nuit à venir.
Ce qui ne fut pas la meilleure idée de la semaine : la nuit est encore pire que la précédente.

Commenter cet article

eleonore 29/08/2008 22:24

Après plusieurs semaines sur un rythme ralenti avec les blogs, c’est l’heure de la rentrée. Eh oui, il faut s’y faire, la période des vacances est bien terminée pour beaucoup d’entre nous. J’espère (pour toutes et tous) qu’elle fut douce et riche, au delà des réalités un dépaysement ou simplement un divertissement.

On fourmille de mille et un projets en tête. On s’est rechargé d’énergie et d’un plein de vitamines. Ce sont les préparatifs de la rentrée scolaire pour les uns. C’est la reprise du travail pour les autres. Mais il reste quelques petits jours de ce mois d’août, l’occasion pour moi de vous souhaiter à tous un bon week-end, sous le soleil si possible. Ps : mille excuses pour le copier/coller.

fanny 29/08/2008 18:36

yooooohooooo
j'en ai marre que tu répondes pas à tes mails. donc please fais un effort, et dis moi que je suis relou (oui j'assume) mais honetement, le fait que tu ne repondes pas me donne encore plus envie d'etre insuportable par rapport à la photo du macaron.
xx fanny

Sosso 29/08/2008 15:40

Coucou,

je découvre ton blog que je trouve bien sympa .Du coup j'espère que tu ne m'en voudras pas mais je t'ai tagguée (mais rien n'est obligatoire hein ;-) )