La fois où… j’ai mis Saucisse au régime

Publié le par Boo

saucisse-colere.JPG        Tous les ans, en novembre, je reçois une jolie carte de visite. Comme mon anniversaire est dans ces eaux-là, que l'enveloppe est manuscrite et sa rigidité prometteuse, je me fais avoir à tous les coups : chic, un vieux pote qui se souvient de moi ! Non ? Non... juste ma véto qui se souvient de mon chat...

        Bah oui elle est comme ça ma véto, elle m'envoie une carte de rappel pour la vaccination, que même mon ex de Papeete il m'en envoie pas de si jolies.

        Enfin bref, chat bourré dans sa cage, cage sous le bras et baladeur sur les oreilles (pour couvrir les hurlements, voyez ?), j'accoure à l'annuelle visite. Parce que bon, pour l'occasion ils font aussi un ptit check-up : poil brillant ? poil brillant ! pas de puces? pas de puces... Dents saines ? oups, fallait pas mettre le doigts, on va dire que oui… Oreilles propres, œil vif, voyons un peu ce que dit la balance… Aïe… Qué balance, c’te balance !

- Dites, faudrait voir à la dégraisser un peu votre Saucisse là !
- ...

        Et voilà comment ça a commencé. Bon la véto a bien essayé de me fourguer ses croquettes light (des Royal Canin VDiet, un truc qui coûte bien le double que mes coquillettes/steack du midi !) mais j’ai une pensée fugitive pour les humains qui crèvent de faim (et pour mon budget mensuel, aussi, faut être honnête) alors je décline poliment la proposition. Mon chat est trop gros ? Ben il mangera moins, voilà tout.

        Au début, ça m’a semblé super simple :

Saucisse est trop grasse = Saucisse mange trop
=> Saucisse doit manger moins.

        Logique, limpide. Mais je sais pas si vous avez déjà essayé de soumettre un chat à une équation (à quoi que ce soit, en fait).

        Donc je prends mon sac de croquettes classiques. Je regarde la dose normale journalière recommandée. Je prends ma p’tite balance de cuisine, et je pèse les deux grosses poignées que je jette habituellement dans son auge chaque matin. Ouch ! On dépasse le coef 2 là ! Ah c’était pour ça alors ? Bon ben c’est parti pour une nouvelle règle à la maison : « une poignée par jour éloigne le vétérinaire pour toujours ».

        Sauf que… Moi, bête humaine, j’avais toujours cru qu’il fallait appeler un chat un chat. Et j’étais pas au courant que sous le gras de ma patate de sofa se dissimulaient toute la rage et l’agressivité des grands fauves des plaines africaines (oui, rien que ça !).

        Ah les joies des réveils patouneurs, les lichouilles incessantes à 6h du mat’, puis les morsures, les griffures, les hurlements…
        Ok, Saucisse a faim, mais on a dit non… Mais quand même, on voudrait bien faire la grasse mat’ des fois.
        Oui mais on a dit non !
        Faut trouver la parade. C’est vite fait : on rechargera la ration le soir avant d’aller se coucher, comme ça, pas de fringales au petit matin. Ca sera en début de soirée que l’écuelle sera vidée. Et la crise de boulimie sera plus facile à gérer

        Et voilà comment est né un étrange rituel. Vers 17h, je commence à voir s’opérer une inquiétante transformation : Saucisse se roule sur les carreaux, Saucisse se vautre sur mes genoux, Saucisse se couche sur mon clavier, Saucisse bave, Saucisse aboie (!). Ok, moi aussi j’ai vu l’exorciste, et avant qu’elle ne me hurle que ma mère suce des bites en enfer, je la fous dehors. Un bol d’air frais vaut bien une messe.
        Puis, quand Lui rentre du boulot, vers 18h (soit 5 bonnes heures avant le rechargement de gamelle), la boule de poil rousse se jette en braillant dans ses jambes et l’accompagne vers la cuisine à coups de pattes. Peuchère, Lui, il a du apprendre l’art des funambules pour arriver à traverser le salon !
        Du coup, y’a comme un vent de frustration qui plane dans l’air, le soir, à la maison…Mais on tient bon !

        Juste, par contre, on a bien compris une chose : quand il s’agit de bouffe, faut appeler un chat une hyène !

 

Publié dans La fois où...

Commenter cet article

vincent 03/01/2008 16:52

"les réveils patouneurs" génial ! Je croyais que j'étais le seul imbécile à dire que les chats patounent !

Pardon j'ai pas réfléchi à la formulation ...

Boo 05/01/2008 13:40

Ah oui oui oui, j'insiste ! Les chats patounent ! Et non pas "font papate", ou "pianotent" comme on peut l'entendre parfois.D'ailleurs c'est une grave lacune du Larousse ça, l'absence du mot "patouner" ! Si les chats savaient ça....

boo 23/11/2007 15:35

excellent!!! j'ai vraiment apprécié ta description du régime pour chat, j'ai moi-même deux chats mais par bonheur ils n'ont pas besoin de maigrir ouf!!! car j'imagines sans peine la torture que ce doit être que de mettre un chat au régime...et là je vais être égoïste et je dis "vaut mieux toi que moi".

Riff 19/11/2007 01:18

mdr, quelle idée d'appeler son chat Saucisse! faut pas s'étonner qu'il soit gourmand ! :D
pour une anecdote-coquillette, c'est plutôt agréable à lire, même si le sujet félidesque est un grand classique...
(quant à la photo, elle est très éloquente^^)