La fois où… j’ai été sondé en plein baby-sitting

Publié le par Boo

    La semaine dernière, j’ai du dépanner une copine au pied levé : une nounou démissionnaire, un boss pas compréhensif pour deux ronds, « faut que tu me sauves la vie, viens me garder Théo à la maison, le temps que je trouve une solution, j’te paierai, j’te masserai le dos, je bourrerai le frigo de Bountys glacés, pitié pitié ».
    Ok, moi qui sait aussi bien m’occuper des bébés que des ficus (j’en ai déjà fait crever 4… des ficus hein !), je rapplique à la rescousse.
    « Le biberon c’est 3 mn au micro-onde, les couches c’est là, oublie pas la crème sur les fesses, voilà le tel de mon bureau » et me voilà avec un poupon d’à peine 3 mois dans les bras. Et j'ai même pas eu le temps de boire un café !

    Va bien qu’il est particulièrement mignon, le poupon. Plein de sourires, rose comme un cœur et pas récalcitrant à la sieste. Apparemment, une merveille (comparé aux autres de son âge, il paraît).
    Mais avec le biberon, faut pas rigoler. L’heure c’est l’heure. Et si, dans un accès d’inconscience, on la laisse passer… Tremblez, pauvres fous !

    Bon forcément, le premier jour, je me laisse un peu déborder. Mais on prend vite le coup. Trois jours plus tard, appelez-moi Super Nanny ! Hop hop, bibi, couches, doudou, sieston, rot, bavouilles, je masterise la bête.

    Et là, à midi moins 5, alors que la chose rose gazouille encore dans son transat pendant que le bibi chauffe au micro-onde, alors que je sais n’avoir que quelques précieuses secondes avant que Théo cède la place à Hulk... le téléphone sonne.
    Un coup d’œil à Théo : il guette le bruit du micro-onde. Et pis il le connait bien hein, le bruit du micro-onde. Faut pas lui faire à lui, quand ça fait "TING!" c'est que c'est prêt, et là t'as à peu près 10 secondes pour mettre le lait en poudre / refermer / secouer / enfourner. Mais bon, pour le moment, ça fait encore "t-t-t-t-t" et Théo attend sagement.
    Et le téléphone sonne...
    Bon j’suis pas chez moi, mais des fois que ça soit la maman inquiète qui a perdu mon numéro de portable, je décroche :
- Allooooooooo ? Madame Chose ?
- Euh non, je suis juste la baby-sitter, Madame et Monsieur Chose sont au travail et seront là vers…
- Ah mais ce n’est pas grave ! Figurez-vous que je vous appelle pour un sondage ! Seriez-vous prête à m’accorder quelques minutes de votre temps ?

Wahou, déjà que ça me saoule grave à la maison quand j’ai rien à faire, j’vais sûrement pas prendre le risque d’y passer une demi-heure, alors que sur le canap' à côté, y'a un détonateur de tête nucléaire qui a déjà entamé son compte à rebours !

- Euh non, je suis désolée, là je ne peux vraiment pas, rappelez ce soir à partir de 18h.

(Hop, une subtile façon de refiler le bébé à ma copine, en passant)

- Ah mais écoutez, je ne vous prendrai que 5 minutes de votre temps, voyez-vous vous êtes mon dernier appel avant ma pause déjeuner, je vous sonde et je vais manger un bout !

Alors déjà toi tu vas arrêter de dire « je vous sonde » parce qu’on a pas écumé les backrooms ensemble, et j’m’en fous un peu de ta vie, moi aussi j’ai une bouche affamée qui attend son jambon-beurre.
Bon, par pur empathie pour le sondeur dont le métier doit pas être rigolo tous les jours, j’y mets plus de formes :

- Non vraiment je suis désolée, je suis là pour garder un bébé et c’est l’heure du biberon là, je n’ai pas une minute, il faut vraiment que…
- Ooooh allez soyez sympa, vous êtes mon dernier appel ! Après je vais manger, ça ne prendra vraiment pas longtemps !

Mais c’est qu’elle commence à être lourde la sonde-humaine là ! Et mon Théo, dans son transat, qui a tombé son doudou et le sourire, ne promet rien de bon. On va pt’être y mettre un peu moins de formes :

- Oui mais non, j'ai pas le temps, excusez-moi mais n’insistez pas, vraiment je ne peux….
- Aaaah CONNASSE !

*miiiiiip miiiiiip miiiiiiip*


    Alors là maintenant, rester courtoise avec les sondeurs au téléphone, je crois que ça va être un peu dur…

    Dans un prochain article : deux propositions de parade anti-sondage, qui font pas gagner de temps mais qui défoulent bien quand même !

Publié dans La fois où...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Riff 19/11/2007 01:22

t'as faillit de faire sonder bien profond, belle esquive! ^^

Sith 18/11/2007 13:36

Mdr ! J'imagine le sondeur avec son quota de 10 personnes par heure... qui lance son excuse bidon de pause et que ça ne fonctionne même pas... craquage total ! Ca n'excuse pas du tout son insolence